Camille PINZAUTI - ALC Avocats
avocat,avocats,avocate,le mans,mammers,barreau du mans,
15813
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15813,bridge-core-2.2.7,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-21.4,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
 

Camille PINZAUTI

Avocate collaboratrice
Camille PINZAUTI ALC avocats

MES ÉTUDES

Poitevine d’origine, j’ai obtenu ma licence de droit privé à l’Université de Poitiers en 2014. Après une année d’Erasmus en Espagne, à Grenade, et mon Master 1 en poche, je suis revenue à Poitiers pour intégrer le Master 2 « Droit du contentieux international ».

J’ai ensuite eu le plaisir de découvrir la vie au Mans à l’occasion d’un stage effectué en 2018 au parquet du Tribunal judiciaire de cette ville dans le cadre de la formation professionnelle de l’École du Centre Ouest des Avocats de Poitiers. Durant six mois, j’ai pu sillonner le territoire et rencontrer les acteurs de l’aide aux victimes dans le département de la Sarthe, thématique de mon stage.

J’ai finalement choisi de rester dans cette ville, à laquelle je me suis tout de suite attachée.

 

MES ENGAGEMENTS

La vocation de l’avocature m’est venue de ma mère, passionnée par la justice, qui m’emmenait voir des audiences correctionnelles du Tribunal de Poitiers lorsque j’étais plus jeune. Les avocats que je voyais à cette occasion me fascinaient. Pour moi, l’avocat permettait à toute personne d’être entendue et défendue.

J’ai découvert plus tard le préjudice corporel et l’aide aux victimes lors de mes différents stages. J’ai immédiatement apprécié le contact avec ce public particulier et ai pris conscience de l’importance de ses besoins. Expliquer, conseiller, écouter et rassurer, toujours avec humanité et sans jugement :  voici la conception de mon métier que je défends au quotidien.

 

DEVENIR AVOCAT

Après plusieurs années d’étude, j’ai donc prêté serment devant la Cour d’appel d’ANGERS le 16 décembre 2019. J’ai poursuivi l’aventure en collaboration libérale au sein du cabinet dans lequel j’avais effectué mon stage final en tant qu’élève-avocat.

Après deux ans et demi de collaboration dans cette structure, j’ai rejoint le cabinet ALC AVOCATS le 29 août 2022 où j’exerce en tant qu’avocat collaborateur.

DOMAINES :
Droit du dommage corporel
contentieux civil
J’AIME:
L’Andalousie
Les sports d’équipe
La tolérance
JE N’AIME PAS :
Le froid

Perdre

Les arrêtés de la cour de cassations rédigés en lettre majuscules